Posted on: décembre 15, 2020 Posted by: Rédaction Comments: 0
Brouillon auto
Brouillon auto
Brouillon auto

L’image de Noël ne serait plus la même sans la décoration du sapin, une tradition que l’on retrouve dans l’histoire des Celtes, qui décoraient déjà un arbre lors du solstice d’hiver. Au XIXe siècle en France, arrivent les boules de Moselle et de Bohème qui sont en verre soufflé et peintes à la main.

L’Allemagne et les pays d’Europe de l’Est tiennent le haut du marché jusqu’en 1950 environ. De nombreux matériaux sont utilisés par les artisans, verre soufflé mais aussi verre filé, moulé, métal, cire et bois.

Histoire de la boule de Noël

Les premiers sapins de Noël se décoraient avec des fruits, des petits bouts de papier, des pommes de pin et autres produits de la nature.

A la suite de la sécheresse de 1858 en France, les fruits se firent rares. Un verrier de Goetzenbruck eut l’idée des premières boules de verre. La tradition naquit avec ses premières productions, et la verrerie de Goetzenbruck devait produire des boules de Noël argentées soufflées jusqu’en 1964.

Désormais, c’est à Meisenthal en Moselle, au Centre International d’Art Verrier situé à 2 km de Goetzenbruck, que la tradition de la boule de Noël soufflée se perpétue, dans le respect des savoir-faire artisanaux.

La boule de Noël soufflée : il était une fois Meisenthal

Ce pôle culturel et artistique vous fait découvrir l’art du feu dans l’ancienne verrerie de Meisenthal. Des ateliers dédiés aux plus jeunes permettent de découvrir le travail du verre à chaud et le soufflage des bulles de verre.

L’histoire du design de la boule de Noël est illustrée par plusieurs collections, notamment les collections traditionnelle et contemporaine.

En période de Noël, démonstrations et expositions montent en puissance. Il est bien sûr possible d’acheter sur place ces modèles uniques, que l’on retrouve sur les marchés de Noël de Besançon, Montbéliard, Nancy et Metz.

Réaliser ses boules de Noël

Dès la période de l’Avent, organisez un atelier bricolage de Noël ! les enfants seront ravis de fabriquer eux-mêmes avec votre aide, les boules destinées au sapin.

De nombreux sites proposent des idées pour les réaliser. A partir de boules en polystyrène expansé blanc, ou de boules en plastique à ouvrir et à décorer de l’intérieur, il est possible de réaliser de multiples décorations : colle pailletée en aérosol, strass, peintures sur verre, collage de motifs découpés dans des feuilles de papier de couleur, tissus multicolores, patchwork de perles… et même produits de la cuisine, lentilles, haricots secs, épices !

Avec du papier kraft, ou des pages de magazines, on réalise des boules originales. Avec du tissu, on peut découper des triangles et habiller une boule de polystyrène en corolle, comme une fleur. Les perles de rocaille donnent des habillages spectaculaires.

Une idée très parfumée : piquer une orange de clous de girofles jusqu’à ce que l’écorce ne soit presque plus visible. La poser près d’une source de chaleur, radiateur ou bougie. Elle embaumera la maison durant toute la période des fêtes.